VIENNE

Nous nous arrêtons à la frontière et allons chercher la GO BOX système de péage pour les camping cars Poids Lourds. Nous prenons le forfait le plus simple : 85 euros. L'appareil installé sur le pare brise, nous nous dirigeons vers Vienne.

Nous avons pris la précaution de retenir un emplacement dans le Reisemobilstellplatz. Nous avons eu une bonne idée car les places libres sont rares et nous constaterons qu'à la fin de la journée elles seront toutes occupées.

Nous sommes à moins de 500 mètres du métro pour le Centre-ville ; une supérette à proximité.

Nous avons choisi cette formule, le park est sécurisé et nous avons tous les services.

Coordonnées GPS : N 48°08'1".  E 16°18'57

 

Nous resterons une semaine à Vienne. Temps nécessaire pour visiter les musées et expositions qui nous intéressent et flâner dans la ville.

De plus c'est le centenaire des décès des peintres  Gustave Klimt, Egon Schiele et de l'architecte Otto Wagner.

 Des expositions temporaires exceptionnelles sont organisées. Nous ne voulons pas rater cela.

Nous avons choisi la formule Vienna Pass qui nous donne la gratuité dans tous les musées qui nous intéressent, la gratuité dans les moyens de transports y compris les bus "City Tour"et ce qui n'est pas négligeable en cette période touristique, la carte est un coup file nous évitant les files d'attente aux entrées;

Jour 1

Le camping-car parfaitement installé, un rapide repas et en ce milieu d'après-midi nous partons  pour la première découverte de la ville. Nous prenons la ligne 6 puis 3 du métro et arrivons à Stephanplatz.

En sortant du métro, c'est un choc. Nous nous trouvons face à la flèche de la cathédrale Stephandom ! 

Nous sommes le 15 août, jour férié et beaucoup de magasins sont fermés. Ce qui n'empêche pas une très grande affluence dans les rues.

Après avoir déambulé au hasard des rues, pour sentir l'atmosphère de Vienne, admirer les façades des immeubles, nous décidons de prendre un petit goûter dans un café viennois.

Le café DEMEL

 Fournisseur officiel de la cour autrichienne, il reste un café incontournable de Vienne.

Il y a une file d'attente jusque sur le trottoir. Néanmoins, nous parviendrons à obtenir une table au 1er étage.

Décor d'époque, lustres en cristal, miroirs biseautés. Service dans la tradition. Un régal des yeux et du palais.
.

Graben

En sortant de chez Demel, nous nous retrouvons à Graben, la rue du luxe !  Les immeubles magnifiques  abritent principalement les marques françaises du luxe . Spectacle incroyable : les sacs publicitaires de ces marques luxueuses se retrouvent même entassés dans la poussette du petit dernier, le papa le tient dans ses bras pendant que maman entre dans le magasin suivant ! 

Au centre, la colonne de la Peste érigée au 17 ème siècle après la fin de l'épidémie. 

 

Jour 2

Après notre trajet en métro, nous récupérons nos cartes "Vienna Pass". Ainsi équipés nous pouvons commencer nos visites. Et la première sera évidemment pour Sécession.

Sécession

C'est un bâtiment emblématique, incontournable de Vienne. Construit au début du 20ème siècle il était destiné à présenter les oeuvres des artistes de ce courant artistique art nouveau, appelé en Autriche "Sécession".

Dôme recouvert de feuilles d'or, blancheur sobriété des murs, le bâtiment abrite aujourd'hui des expositions temporaires et une oeuvre magistrale de Gustav KLIMT. Exposée pour la première fois en 1902, elle connut des fortunes diverses, faillit être détruite, spoliée par les nazis, elle fut définitivement achetée par l'état autrichien en 1972. 23 m. de long, 2,50 m de hauteur.

La frise en hommage à la 9ème symphonie de Beethoven

En entrant dans la salle, c'est un coup de coeur, une intense émotion. 

Cette frise est devant nos yeux ; c'est notre première oeuvre de Klimt "en vrai".

On ne se lasse pas d'admirer.

 

Nous préférons ignorer les autres expositions temporaires ; nous nous dirigeons vers un autre musée emblématique : Albertina.

Albertina

 

 

Construit en 1802, le Palais Albertin était conçu pour présenter des oeuvres d'art. C'est aujourd'hui une des  plus importantes collection d'arts graphiques au monde.
Nous visiterons l'exposition " de Monet à Picasso" qui présente des oeuvres de la collection privée Batliner. 

 

130 ans d'histoire de l'Art : un régal des yeux. 

La cathédrale Saint Stephan

C'est une perfusion de sculptures tant à l'extérieur qu'à l'intérieur.
Un baroque surprenant, il n'y a pas de profusion d'or !.

Remarquable !

Nous terminons cette journée par un tour en bus Hop on Hop Hoff ; c'est reposant et nous permet de repérer les lieux de nos prochaines visites.

Jour 3

Il fait toujours aussi chaud. Nous prenons le métro et cette fois-ci, après un changement descendons à la station Karlsplatz.

C'est une des seules stations de métro encore existante conçue par l'architecte Otto Wagner qui faisait également partie du groupe Sécession.

 

Nous arrivons dans un très grand jardin , beaucoup de très beaux massifs de fleurs et au fond, se reflétant dans l'eau du bassin, la cathédrale Saint Charles.

La cathédrale Saint Charles

C'est une splendeur baroque. Une coupole, deux très grandes colonnes sculptées, des statues à profusion. L'intérieur est à la hauteur : de l'or, du marbre des sculptures en quantité. Une voûte peinte. Un échafaudage abrite un ascenseur Ce n'est pas vraiment du meilleur effet ! Mais cela permet d'ccéder très près de la fresque de la voûte.

Nous reprenons le métro et nous rendons dans le Museumsquartier  qui porte bien son nom puisque  sont regroupés les plus grands musées de Vienne.

Le Kunthistorisches Museum

 

C'est un immense palais à la fois imposant et élégant. 

L'entrée nous évoque celle du musée de l'Hermitage à Saint Pétersbourg.
Profusion de statues, de décors peints, de dorures.

Les plafonds sont magnifiques.

 

Nous commençons la visite par les peintures de Klimt que l'on peut admirer grâce à une passerelle.

Un détail des fresques de Klimt.

Pour l'ensemble des oeuvres se reporter à la page spéciale " Klimt - Schiele "

Grande chance une exposition temporaire présente elle, les grandes oeuvres de l'Hermitage.
Puis nous décidons de nous consacrer aux salles de la peinture flamande et néerlandaise.  Beaucoup de Bacchus et de Vénus, mais surtout une collection impressionnante des oeuvres de Brueghel et de Rembrandt. La quasi totalité de leurs chefs d'oeuvre sont réunis. On y resterait la journée ! 

Le Leopold Museum

Il suffit de sortir du musée, traverser l'avenue et nous voici au Leopold Museum, du nom du couple fondateur.

Contraste, c'est un vaste bâtiment cubique de béton.

Il abrite une très riche collection d'art moderne et la plus grande collection au monde d'Egon Schiele.

En cette année du centenaire de la mort du peintre et de Klimt, deux expositions temporaires présentent la plus grande collection des oeuvres des 2 peintres. 

4ème étage : exposition temporaire WOW

Il s'agit de la présentation d'une collection privée d'art moderne. Très riche exposition qui s'articule et complète celle vue la veille au Musée Albertina

Puis c'est le moment tant attendu : Egon Schiele. Nous avons devant nous, tous les tableaux célèbres, et nous découvrons l'immense diversité du peintre : paysages, scènes de la vie, une quantité impressionnante de dessins souvent de femmes. Un ensemble souvent plein de désespérance allant parfois jusqu'au morbide.

Quelle exposition  ! 

Puis ce sera celle consacrée à Gustav Klimt et là encore nous découvrons la très large palette de cet artiste. 

 

Pour l'ensemble des oeuvres se reporter à la page spéciale " Klimt - Schiele "

Le Mumok

Nous sortons du musée Leopold. Tout cela nous a donné faim ! 

Nous irons nos restaurer dans le restaurant du musée .

 

Puis nous traversons cette place garnie de confortables structures de repos et arrivons au MUMOK.
C'est Le Musée d'Art Contemporain de Vienne !

Etrange bâtiment gris anthracite qui contraste avec le blanc du musée Leopold.

 

Nous décidons de visiter de haut en bas. L'ascenseur nous conduit au dernier étage. On a vite fait le tour ; hormis 3 ou 4 oeuvres, le reste nous insupporte.

Puis d'étage en étage nous nous retrouvons au rez de chaussée et sortons ! La visite fut rapide.

On a eu l'impression de s'être trouvés en face de pseudo oeuvres artistiques plus réunies pour une valeur financière que pour une valeur artistique ! Le comble ayant été les 5 valises peintes en noir, posées côte à côte ! Quelle déception. !

Jour 4

Toujours chaud, très chaud dès le matin.

Métro + tram D et nous voici à SchlossBelvedere

Belvédère

Le Palais du Belvédère est un des plus grand palais baroque de Vienne, construit par le Prince Eugène de Savoie au début du 18ème siècle. 

Devenu musée, il abrite la plus grande collection d'oeuvres de Gustave Klimt et autres peintres de cette époque. 

Pour une fois, malgré notre carte Vienn Pass, Coupe file, nous attendons avant d'entrer. 

C'est que se trouve là, le plus célèbre tableau de Klimt," le baiser" et les groupes de touristes asiatiques sont nombreux Heureusement les selfies sont interdits et les gardiens veillent !!! 

LE BAISER

 

C'est le tableau le plus célèbre de Klimt. Il est devant nous et il est encore plus beau. Harmonie des courbes des corps, somptuosité des tissus, tendresse. Quelle émotion ! 

Puis nous prenons le temps de visiter d'autres salles, au calme, les touristes asiatiques n'avaient que quelques minutes pour voir "le baiser" !!!

 

Nous sortons du Belvédère, éblouis. Un petit tour à la boutique souvenirs. Comme toutes les boutiques souvenirs de Vienne, on retrouve "le baiser" et "Sissi" déclinés sous toutes les formes possibles et imaginables ! 

Tram + métro et nous allons vers une autre découverte tant attendue. L'immeuble d'Hundertwasser !

La Hundertwasserhaus

L'immeuble apparaît au détour de la rue ! Il a été construit entre 1983 et 1985. Hundertwasser était architecte, peintre, philosophe, écologiste,  un personnage atypique.

Il vécut dans de nombreux pays et mourut à bord du Queen Elisabeth 2 en l'an 2000, criblé de dettes !

L'immeuble est gai, drôle, coloré, beau, tout simplement splendide. 

On ne peut plus le visiter, les habitants sont saturés.
Par contre, en face, une sorte de galerie marchande réalisée elle aussi, par Hundertwasser nous permet d'imaginer ce que peuvent être les appartements. 

Les toilettes valent vraiment la visite !

Après une goulasch pas terrible, nous abandonnons l'idée de nous rendre au musée consacré à cet artiste. Trop loin à pied.

Le métro nous ramène au centre de Vienne et nous allons au Wien Museum.

Le Wien Museum

C'est le musée historique de la ville. Nous y allons pour voir l'exposition consacrée à Otto Wagner architecte ayant fait partie du groupe Sécession, mais qui au début de sa carrière construisait dans le style baroque.

Et il faut dire aussi que nous voulons voir un autre célèbre  tableau de Klimt .
Ce sera le dernier musée que nous visiterons. Nous avons vu tout ce que nous voulions.

Emilie Flöge

Somptuosité et élégance 

Jour 5

C'est dimanche !

Nous prenons le Hop On Hop Off et nous arrivons à Schönbrunn !!!

Le château de Schönbrunn

Nous évitons les files d'attente et avons rendez-vous pour une visite en début d'après midi.
Nous prenons le petit train qui fait le tour du parc. Un intérêt tout relatif à l'exception de l'arrêt à la gloriette, bâtiment baroque. De ses terrasses, splendide point de vue sur le château et sur Vienne.

Après un bon repas au Café Residenz, nous pouvons visiter le château. 
Les audioguides sont gratuits, les commentaires sont sobres.
Les photos étant strictement interdites (interdiction surveillée) la visite est très fluide.
Ce qui frappe c'est que toutes les salles visitées, à l'exception de la grande galerie, ont une "taille humaine". Les poêles sont magnifiques.

Finalement une quarantaine de minutes plus tard la visite est terminée.
Nous reprenons notre bus et après une bonne boisson au café Opera, nous retrouvons le camping car.

Jour 6

Le Hoffburg

C'est le palais impérial des Habsbourg.  Cela ne ressemble pas vraiment à un château ; c'est un ensemble de bâtiments plus ou moins somptueux, de jardins, de petites places. Certains bâtiments sont des musées, d'autres sont occupés par des services administratifs. 

On visite les salles présentant l'orfèvrerie impériale. Un service en vermeil, présenté pèse  1 tonne !!!

Puis c'est la visite de salles présentant des objets, costumes, mobilier, couronnes etc.

Ensuite le musée Sissi : interdiction de photographier. On y apprend entre autre que le mythe de Sissi imépatrice a été créé de toute pièce avec les films. A son époque, Sissi n'était guère appréciée, des coupures de journaux en attestent.

Puis les appartements impériaux : aussi luxueux que ceux de Schöenbrunn, mais plus grands. Dans la salle de toilette de Sissi, la barre fixe, anneaux, échelle pour sa gym quotidienne.

 

Puis il fait si chaud que nous préférons rentrer  au CC.

Jour 7

Pour notre dernier jour nous choisissons la balade en bateau sur le Danube et balade dans les rues.

Croisière sur le Danube

D'une croisière qui aurait dû nous faire découvrir le canal longeant le Danube, puis le Danube et retour au point de départ, nous n'aurons droit qu'à un aller-retour sur le canal !!! Vaste escroquerie. Enfin, c'était inclus dans la carte Vienna Pass ! 

Le clou de la balade étant la vision de la cheminée dessinée par Hundertwasser pour l'incinérateur de Vienne. Hélas on ne voit pas l'ensemble du bâtiment.

Après une excellente goulasch au Café restaurant Gutenberg, dernières balades dans les rues de Vienne ...

Et voilà, dernier "Beau Danube bleu" dans les toilettes du métro,

dernier métro dont la propreté nous aura étonné chaque jour. 

Dernière soirée à Vienne.

Nous ne regrettons pas l'achat de nos "Vienna Pass"

7 jours passés dans cette ville merveilleuse. 

Et il en reste des choses à voir , alors...

Demain Salzbourg ! 

14 Juillet 2019

Nombre de visiteurs

 

Un petit mot sur notre livre d'or fait toujours plaisir. Cliquez sur le livre ci-dessous.

Merci

Un scan et vous avez la version mobile de ce site  !