La Vénétie

 

C'est un voyage que nous avons effectué en octobre 2015. Ne disposant pas de beaucoup de jours, nous avons préféré emprunter les autoroutes. Notre objectif était principalement Venise, ville que nous avions découverte lors d'un séjour à Noël.

Nous avons fait une première étape à San Remo. 

L'aire pour les campings car est en bord de mer. Nous stationnons face à la mer et bénéficions d'un beau coucher de soleil.

Aréa communale Plan di Poma GPS N 43°48'11" E 7°44'46"

Le lendemain nous suivons la côte jusqu'à Savone.  Puis nous prenons l'autoroute qui nous conduit jusqu'à Vérone, où nous arrivons vers 16 heures.

VERONE

Nous gagnons rapidement le centre historique situé à une dizaine de minutes à pied de l'aire de camping cars.

Nous passons devant le Castelvecchio, imposante forteresse en briques, puis après être passés sous l'Arc de Gavi nous arrivons à la "place aux herbes" puis bien évidemment à la célèbre "casa de Giulietta". Impossible de la manquer vu le nombre de touristes !

Difficile de se frayer une petite place dans la cour de la maison pour approcher du balcon et de la statue de Juliette.

Notre déambulation nous conduit aux arènes et à la Piazza dei Signori.

Il est l'heure de l'apéro : ce sera notre premier prosecco ! 

Cette ville nous a séduits et nous nous promettons d'y revenir afin d'en faire une visite plus approfondie.

 

Aire communale Porta Palio GPS N 45)264043 E10°58'40"

Le matin nous repartons en ville faire quelques photos, puis après avoir fait quelques provisions, nous reprenons l'autoroute jusqu'à Mestre. 

Nous arrivons au " camping Venezia", installons le camping car et après un bref repas nous gagnons l'arrêt de bus très proche. Bus n°5 ou 19 

 

Camping Venezia GPS N 45°28'51" E 12°16'31"

Hors saison tarif ACSI soit 18€

VENISE

En 10 minutes le bus nous dépose Piazzale Roma. Nous récupérons nos cartes pass et prenons le vaporetto ligne n°1.

Il fait très beau, nous sommes à l'avant du vaporetto et pouvons admirer le Grand Canal. Nous nous arrêtons bien évidemment Place Saint Marc.

Un enchantement.

Le deuxième jour nous ferons une journée Art moderne : visite de la fondation Guggenheim puis d'expositions dans le cadre de la Biennale d'Art Contemporain.

Le lendemain ce sera une journée art religieux  et civil : basilique Saint Marc, Palais des Doges et Campanile

Le 3 ème jour nous faisons le tour de Venise en vaporetto puis visitons Burano et Murano

Ensuite nous passons la journée dans les pavillons de la Biennale d'Art Contemporain.

Puis visite au marché du Rialto suivie d'une grande promenade dans Venise.

Enfin, ce sera la fondation Pinault et une dernière grande balade.

Sur le Grand Canal

La ligne n°1 parcourt le Grand Canal  puis poursuit jusqu'au Lido. 

Bordé par les nombreux palais témoins de la richesse passée de la ville, le Grand Canal est parcouru par une multitude de bateaux à moteurs au milieu desquels se glissent les fameuses gondoles.

La balade sur le Grand Canal la nuit nous a déçus, très peu de monuments et palais illuminés.

Le Campanile

Il fait très beau alors nous n'hésitons pas et après quelques minutes d'attente nous sommes dans l'ascenseur qui nous conduits au sommet de l'édifice.

Notre timing est bon. A 14 heures, alors que nous contemplons le magnifique paysage les cloches se mettent à carillonner. 

Le Palais des Doges

L'extérieur du bâtiment est magnifique. L'intérieur est somptueux. 

Les appartements du Doge et les salles institutionnelles sont décorées de stucs recouverts de feuilles d'or, de tableaux et de plafonds peints par les plus grands maîtres italiens, notamment Véronèse et Le Tintoret. 

On reste pantois devant une telle exubérance.

 

Le tour de Venise

Avec la ligne 5 nous partons de Piazzale Roma, empruntons le canal de la Giudecca, longeons cette île puis  celle de S. Georgio Maggiore. Ensuite nous passons devant le quartier de la Biennale, puis l'Arsenal, avant d'apercevoir Murano, le cimetière San Michele, et d'arriver à Fondamente Nuove.

Belle promenade permettant de découvrir Venise autrement.

La basilique Saint Marc

L'intérieur est entièrement décoré de mosaïques sur fond d'or.  Remarquables également les pavements en mosaïques de marbre de teintes différentes.

Nous sommes éblouis également par le Palais d'Or, panneau d'or avec des incrustations d'émaux représentant des scènes ou des personnages et des centaines de pierres précieuses. 

Hélas les photos ne sont pas autorisées !

Dans les rues

Ce qui est fantastique dans Venise, c'est le dédale de rues, de ruelles, d'impasses, de passages sous les maisons. C'est  un régal que de partir à l'aventure, de tourner à gauche, à droite, de passer un pont, suivre un canal puis faire demi tour.

Ce n'est qu'après un certain temps que l'on réalise qu'il n'y a pas de voitures, de coups de klaxons, de mobylettes et autres engins à moteur. 

Et quelle différence entre les ruelles bondées de touristes armés de leurs "perches à selfies" entre le Rialto et la Place Saint Marc et les quartiers de Dorsodurro, Canareggio, calmes et par comparaison, presque déserts.

La biennale d'art contemporain et autres expos.

Nous avons visité la fondation Peggy Guggenheim, la fondation Pinault et bien évidemment la biennale d'Art contemporain ainsi que des expos organisées dans le cadre de la  biennale, mais hors du site historique.

Une partie spéciale du site consacrée aux expos d'art va être mise en place.

Patience ...

BURANO

Nous y arrivons sous un soleil radieux. 

Cette île est un enchantement. Festival des couleurs des maisons. Certes les rues près du débarcadère du vaporetto sont envahies par les touristes, mais très vite, en s'éloignant on découvre des petites places, des rues presque désertes.

La magie de cette île, c'est que l'on parvient à oublier les boutiques dites d'"artisanat local" présentant des dentelles dont les origines pour la plupart d'entre elles sont très éloignées de la lagune ...


MURANO

Nous en faisons la visite après Burano.

Quelle déception.

Impression de tristesse. Qu'y a-t'il à voir hormis la verroterie  dite de cristal !!! De rares boutiques affichent "made in Murano". Pour les autres ... 

Il y a de tout , des objets de goût douteux, d'autres d'une esthétique lourde, 

Nous parvenons à dénicher une fabrique. Après avoir payé 2 euros chacun, nous attendons et voyons enfin arriver un souffleur de verre.

La démonstration dure à peine 10 minutes.

Et à la fin le souffleur nous fait comprendre qu'il attend son pourboire !


Déçus, nous sommes très déçus. 

Nous sommes restés 7 jours à Venise. Nous avons choisi le camping Venezia à Mestre. A cette saison il  pratique les tarifs ACSI soit 18 euros par jour. L'établissement à une piscine couverte, des sanitaitres d'une propreté irréprochable, un restaurant et une pizzeria aux tarifs très corrects. 

A 300 mètres un arrêt de bus (ligne 5 ou 19) permet de se rendre à la Piazzale Roma en une dizaine de minutes. De là on part à pied ou en vaporetto dans Venise.

 

Les coûts des moyens de transport étant très élevés, nous avons choisi d'acheter une carte City Pass à 60 euros pour 7 jours. Ceci nous a permis de nous déplacer comme nous le souhaitions tant à Venise que dans la lagune. L'investissement a été rentabilisé au bout de 3 jours !!!

http://www.veneziaunica.it/fr/e-commerce/services

 

14 Juillet 2019

Nombre de visiteurs

 

Un petit mot sur notre livre d'or fait toujours plaisir. Cliquez sur le livre ci-dessous.

Merci

Un scan et vous avez la version mobile de ce site  !