Lisbonne - Cabo de Espichel

Nous quittons le camping de Lisbonne et nous dirigeons vers Cabo de Espichel. 

Nous traversons le Tage par le pont du 25 avril ; dans ce sens c'est gratuit.

La route est agréable  et après une cinquantaine de kilomètres nous arrivons au sanctuaire de Notre-Dame du Cap Espichel.

Très grand espace près  du sanctuaire pour stationner le camping car.

Nous consacrerons l'après-midi à la visite des lieux et passerons une nuit calme en compagnie de 6 autres camping cars. 

Il s'agit d'un bivouac donc pas de services. Prévoir les provisions.

Randonnées le long des falaises et jusqu'aux traces des dinosaures.

La petite église mérite la visite ; photos interdites.

 

Coordonnées GPS du stationnement :  N 38° 25' 11" W 009° 12' 47"

 

De Cabo de Espichel à Setubal

Nous prenons la N379 qui longe le parc naturel de Arrabida. Forêts de pins, vignobles qui nous rappellent que nous entrons dans une région de production du Moscatel , mais aussi des landes ou paissent les brebis dont le lait servira à la fabrication du "queijo de Azeitão".

Nous longeons la côte et de très belles plages. Nous arrivons au parking près du port de pêche de Setubal. Le stationnement des camping cars y est accepté. Les places sont chères, heureusement il en reste une pour nous ! 

Nous y passerons 2 jours.

Pas de possibilité de services

 

Coordonnées GPS du parking   : N 38°29'06" W 008°56'36" 

 

 






A défaut d'observer les dauphins dans l'estuaire,

on peut rejoindre le centre ville

en passant par cette esplanade

bordée de ces sculptures orginales.




Le matin, visite des  halles

 aux murs ornés d'immenses azulejos.

Les étals présentent une grande diversité de produits

et le ravitaillement est assuré :

pain,

boisson,

fromages,

légumes,

viandes,

poissons,

dessert,

etc.

 


La petite pêche dans l'estuaire est encore largement pratiquée...

De Setubal à Porto Covo

Nous sortons de Setubal et découvrons la pauvreté de certains quartiers, loins du centre ville. 

Nous prenons l'autoroute payante. Avant Alcacer do Sal nous décidons de sortir et de continuer par la N 120 ou IC 1

Quelle erreur ! Après Alcacer do Sal, la route devient épouvantable : trous, bosses, racines de pins déformant les bords de la chaussée. 

Quand il n'y a pas de véhicules devant ou derrière, nous slalomons au milieu de la route, parfois à 30km/heure ! De place en place des panneaux indiquent une zone d'accident et limitent la vitesse à 50 !

Nous retrouverons une route correcte quelques kilomètres avant Grandola.

Nous longeons ensuite ce qui aurait dû être une autoroute, mais la crise est passée par là. Le chantier est arrêté depuis longtemps et les quelques travaux réalisés seront sans doute à reprendre complètement. Quel gâchis!

Après Sinès, par une petite route sinueuse et un peu cahotique qui suit la côte, nous arrivons à l'aire de service de Porto Covo. 

Nous tombons sous le charme de ce petit village et y resterons 2 jours.

 

Coordonnées GPS de l'aire de service : N 37°51'08" W 08°47'19"

 

Services gratuits en 2014.

 

De Porto Covo à Sagrès

Vidanges effectuées, réservoirs remplis, nous reprenons la route vers le sud.

Grande variété de paysages : étendues vallonnées de pâturages , forêts, route agréable bordée d'eucalyptus, ou de pins ou encore de chênes liège. Nous traversons de petits villages aux maisons basses blanchies à la chaux, alignées le long de la route.

A midi, nous arrivons à Aljezur où nous avons prévu de faire étape. Le parking toléré pour les camping cars est peu engageant. Nous nous contentons d'y déjeuner et reprenons la route vers Sagrès.

La végétation se raréfie en approchant du cap. La route pour le cap Saint Vincent étant interdite par la police, nous nous contenterons du Cap et du fort Sagrès.

Après la visite (décevante, hormis le point de vue) du fort, nous décidons de nous rendre au camping Obertur de Sagrès où nous passerons 2 jours. Camping correct sans plus.

 

Coordonnées GPS du camping : N 37°01'22" W 008°56'44"

De Sagrès à Lagos

Orages dans la nuit.

Après avoir fait sécher tables et fauteuils, nous prenons la N125 direction Lagos. 

Belle route, bordée de pins, d'oliviers et d'orangers.

L'aire de service de Lagos est tout au fond d'un vaste terrain terreux, près du complexe sportif. Un peu le bout du monde. Nous hésitons à y rester, mais nous apprenons que le centre ville est à une vingtaine de minutes à pied.

Sur le trajet, nous croisons le petit train touristique. Nous ferons ainsi un très joli tour de la ville et de ses environs.

Promenade en ville, visite du msée (un peu poussiéreux) et de la fameuse église San Antonio à l'intérieur baroque époustouflant. Hélas l'accès est interdit  pour cause de restauration. 

 

Coordonnées GPS de l'aire de service : N 37°06' 57" W 008°40'44"

Parking 4 € et services 2€  - wi fi gratuit

De Lagos à Alvor

25 kilomètres ! 

L'aire pour les camping cars est à 200 mètres de la plage, près du petit port et du vieux village.

Des rues très touristiques : souvenirs, restaurants, cadeaux etc. Mais dès que l'on prend une traverse, le calme revient dans de charmantes  rues désertées par les touristes.

Les immeubles en béton n'ont pas encore tout envahi, mais les Anglais ont colonisé certaines rues avec des "pubs so british"

Ce village mérite le détour. Le matin, des étals sympathiques  au marché municipal.  

Très bonne cataplana chez Zé Morgadinho, près du port, avec un folklore bon enfant. Pas de connexion Internet dans cet établissement.

 

Coordonnées aire : N 37° 07' 29" W 08°35'43" 

4 € services inclus. 

De Alvor à Albufeira

Près du marché municipal et du stade de foot, nous arrivons à l'aire d'Albufeira. Inutile de chercher de l'ombre ! Les emplacements sont assez spacieux, délimités et équipés du 220V. Sanitaires et laverie.

Ravitaillement possible au marché municipal ;  des étals sympas.

La visite de la ville nous a déçus. Du béton, du béton et encore du béton ! Même des escaliers mécaniques pour se rendre à la plage ! 

 

Coordonnées GPS de l'aire : N 37°05'53  W 08°14'36"

5€ service inclus - WI FI gratuit mais couverture faible !

De Albufeira à Vila Réal de San Antonio

A quelques kilomètres d'Albufeira nous faisons remplir de GPL notre bouteille de propane. La station GPL est sur la N 270 quelques dizaines de mètres après le croisement avec la N125.

Nous traversons d'immenses vergers d'orangers couverts de fruits, d'amandiers et de grenadiers tout en fleurs.

 En approchant de Villa Real, le paysage change quelque peu et devient plus aride.

Nous stationnons sur l'aire de service, face au Rio Guadiana.

Après le repas nous partons à la découverte de cette ville étrange. 

Les rues du centre ancien sont toutes droites, se coupent à angle droit, les maisons sont basses, toutes semblables. Vaste place. Grande harmonie : les magasins ont des stores bannes identiques, avec un lettrage commun. Les tables et chaises des terrasses des bars sont blanches avec des motifs différents.

Et puis...il y a les innombrables boutiques de linge de maison :  serviettes, torchons, draps, couettes etc etc ....

Mais attention ! Malgré la mention "fabriqué au Portugal" en évidence dans les vitrines, nous nous sommes aperçus au retour que nos achats avaient été fabriqués... en Chine ! Nous resterons 2 jours, enchantés par cette petite ville. 

 

Coordonnées de l'Aire :  N 37°11'57" W 007°24'57"

4.50€ services inclus ; WI FI performant.

 

14 Juillet 2019

Nombre de visiteurs

 

Un petit mot sur notre livre d'or fait toujours plaisir. Cliquez sur le livre ci-dessous.

Merci

Un scan et vous avez la version mobile de ce site  !