L'Anneau d'Or : Vladimir ; Souzdal ; Kostroma ; Yaroslavl

Le temps est nuageux ce matin. 8h30, nous quittons Moscou en empruntant la ceinture extérieure. Dans notre sens pas trop de circulation, mais dans le sens entrée dans Moscou, que d'embouteillages !

Comme en Europe de l'ouest, les grands centres commerciaux  sont nombreux. Nous repérons notamment Auchan, Décathlon, écrits en russe évidemment! 

Belle route en 2x2 voies à travers la forêt, et comme toujours, les passages piétons ! 

Nous traversons des "villages rues" aux maisons de bois plus ou moins entretenues. Les paraboles sont plus que rouillées ! Certains villages se sont spécialisés : dans celui-ci on ne vend que des peluches, dans un autre que des ustensiles en plastiques !

Le soleil arrive, il fait chaud, nous arrivons à Vladimir.

Vladimir

Nous sommes à 180 kms à l'Est - Nord Est de Moscou.

Vladimir est une ville importante de plus de 

300 000 habitants. Construite sur les collines qui dominent la vallée de la Kliazma,  elle connut son âge d'or du 12 ème au 14 ème siècle en étant une des plus importantes cités de la Russie de l'époque.

Elle était le centre de l'église orthodoxe.

Après être passés près de la Porte d'Or, nous garons les camping cars sur le parking autour du monument en l'honneur des 850 ans de la ville. 

 

Après le repas nous traversons un beau parc et arrivons aux abords des  2 cathédrales classées par l'Unesco, toutes deux construites en pierre blanche.

La cathédrale de la Dormition.

Elle fut longtemps la principale église de Russie et servit de modèle pour construire la Cathédrale de la Dormition au Kremlin de Moscou.

Elle nous apparaît très massive, puissante. Nous en faisons une visite extérieure.

La cathédrale Saint Dimitri

Toute proche de la précédente, elle est d'aspect beaucoup plus élégant, proportions plus harmonieuses, bien que n'ayant qu'une seule coupole. 

Mais sa principale caractéristique, ce qui en fait un monument étonnant, ce sont toutes les façades sculptées. Figures humaines, motifs végétaux,  représentations d'animaux, êtres fantastiques. Une opulence de décors que l'on ne se lasse pas d'admirer.

Nous terminons le tour de cet édifice remarquable puis nous contemplons le panorama . La rivière Kliazma est longée par une voie ferrée. 

Alexandra nous dit que c'est la ligne du célèbre Transsibérien ! 

 

Nous reprenons les camping cars et faisons route vers Souzdal.

 

Un arrêt dans un immense super marché qui n'a rien à envier aux nôtres  nous permet de nous ravitailler : nourriture mais également quelques boissons "locales" !

 

 

Souzdal

Une quarantaine de kilomètres et nous voici à Souzdal.  Pas de zone industrielle ou commerciale, la petite ville apparaît avec ses innombrables coupoles. Aprè les grandes agglomérations visitées ou traversées, nous voici dans un petite ville d'une dizaine de  mille d'habitants ; l'atmosphère est d'ailleurs plus celle d'un gros village. 

Nous garons  les camping-cars sur un parking sécurisé et partons à la découverte de cette ville classée "ville-musée" et dont de nombreux monuments sont inscrits sur la liste de l'UNESCO.

Souzdal est considérée comme le berceau de l'Etat russe ; ses princes et leurs descendants devinrent les premiers Tsars.

 

Les maisons en bois

Nous empruntons une rue bordée de superbes maisons de bois, parfaitement entretenues. Les encadrements de fenêtres en bois chantourné et sculpté sont remarquables.

Le couvent de la déposition de la robe de la Vierge

L'entrée est donnée par 2 toits pyramidaux typiques de Souzdal. Ces éléments architecturaux seront repris dans de très nombreux endroits de Russie (Tours du Kremlin de Moscou par exemple).

Le couvent est en cours de restauration ; certains bâtiments ont beaucoup souffert notamment pendant l'époque soviétique.

Il se dégage de l'ensemble un charme suranné. 

Le Kremlin et la cathédrale de la Nativité de la Vierge

Nous traversons la ville. La grande place est bordée de galeries commerciales. Au passage, quelques boutiques de souvenirs présentant les fameuses poupées russes, mais réalisées dans la région.

Nous nous dirigeons vers le Kremlin, vaste construction comprenant entre autres un monastère, une très belle cathédrale aux bulbes bleus ornés d'étoile d'or.

Un très bon repas nous sera servi dans le réfectoire du monastère transformé en restaurant. 

Autres églises de Souzdal.

Combien y-at-il d'églises et de monastères ? On dit qu' à une  époque Souzdal comptait 400 habitants et 40 églises et monastères.

Les bulbes sont partout. Souvent 2 églises sont reliées par un seul clocher. La plus grande église était utilisée l'été, la plus petite était chauffée en hiver.

Ce soir c'est match de l'équipe de France à l'Euro ! Hélas même avec une parabole de 85 cm nous sommes hors zone de réception.

Mais le gentil mari d'Alexandra nous communiquera le résultat ! Merci. 

 

Demain matin nous quitterons Souzdal, dont le charme nous a transportés dans une autre époque, loin de l'agitation moscovite. Difficile d'imaginer que cette cité ait pu jouer un rôle si important dans l'histoire de la Russie.

Sur la route de Souzdal à Kostroma.

Le chauffage collectif

Beau temps ce matin ; la route est belle nous traversons forêts et marécages. Une chose nous intrigue : depuis le début du voyage nous voyons d'énormes tuyaux qui longent les routes  quand nous approchons des villes. Tuyaux  rouillés, souvent un peu cabossés. Pour traverser la route ils font un U inversé, nous passons dessous. A quoi servent-ils ? Et que sont ces usines aux hautes cheminées que l'on voit au loin près de  chaque ville ?

Alexandra nous donnera l'explication : c'est le chauffage collectif ! Les tuyaux partent de l'usine et arrivent en ville après souvent quelques kilomètres. Elle nous explique que le chauffage est déclenché ou coupé par l'administration. La température à l'intérieur de l'appartement n'est pas réglable ! Et le paiement se fait à la surface et non pas au volume ! 

 Etrange ! Et combien de déperdition ...  les tuyaux n'étant absolument pas isolés !  

Visiblement les économies d'énergie ne sont pas au programme ! 

 

Vues sur la route

Quelques images... 

Kostroma

Nous y arrivons en fin de matinée, ville importante de plus de 250 000 habitants. C'est notre point le plus à l'Est de notre voyage à 300 kilomètres de Moscou, 

Jusqu'en 1991, cette ville était interdite aux étrangers ! 

Des immeubles grisâtres, de jolies maisons de bois, des rues particulièrement défoncées et puis la traversée de la Kostroma large rivière qui dans quelques centaines de mètres va rejoindre la Volga ; et enfin l'arrivée sur un parking proche du musée de l'architecture en bois.

Le musée de l'architecture en bois

 Ce sont des dizaines de constructions provenant de la région qui ont été rassemblées dans des clairières au milieu des bouleaux et ruisseaux. Une visite très agréable qui nous a permis de découvrir des isbas, des "banias" (bains russes), des intérieurs, et l'une des plus vieilles églises en bois datant de 1550.

Un peu à l'écart un lieu avec des sculptures plus ... originales et contemporaines dont certaines de manquent pas d'humour !

 

Le monastère d'Ipatievski

Fondés au 14ème siècle, les bâtiments ont connu diverses fortunes et ont été reconstruits à différentes époques, les plus récents datant du 19 ème siècle. 

L'ensemble est entièrement clos.

Nous visiterons la cathédrale et le musée.

Pas de photos possibles dans la cathédrale, nous ne gardons que les souvenirs des fresques splendides. 

Le musée abrite une belle collection d'objets religieux et ... les signatures des 3 présidents de la Fédération de Russie qui s'y sont rendus : Eltsine, Medvedev et Poutine.

Après cette visite, rendez-vous dans quelques boutiques de souvenirs pour y trouver notamment des articles en lin, spécialité de la région.

 

Nous reprenons la route et arrivons en fin d'après-midi à Yaroslavl, parking sécurisé au centre ville, proche d'un grand centre commercial. Nous y resterons 2 nuits.

Yaroslavl

La plus grande ville de l'Anneau d'Or ( 600 000 habitants) elle est construite au confluent de la Volga et de la  Kotorosl.

Le centre historique est classé par l'Unesco depuis 2005.

Nous commençons la visite en longeant le Kremlin, puis par un agréable parc arrivons aux bords du confluent. On raconte qu'Yvan le Terrible fit embrocher les Tatars tout au long du confluent pour dissuader d'autres attaquants ! Et ... cela réussit !

C'est aussi la ville de la légende de l'ours que le fondateur de la ville tua d'un seul coup de hache ! 

Et pour nous rendre au restaurant "Yvan le Terrible", nous passerons devant la statue de l'Ours qui grogne à chaque heure ! 

Impossible de visiter les dizaines d'églises, cathédrales et monastères reconstruits à partir du 17ème siècle, suite à la destruction totale par les Mongols!

La cathédrale de la Dormition

Construite au début du 13ème siècle elle subit de nombreuses restaurations. La ville s'étant soulevée contre les Bolcheviks en 1918, elle subit des dégradations mais le coup de grâce lui fut porté en août 1937 ! Les Soviétiques la dynamitèrent !

Ce que nous visitons c'est donc une nouvelle cathédrale, construite à partir de 2004, plus grande, plus haute.

Pas de fresques à l'intérieur, uniquement du mobilier religieux. 

Les cloches de la cathédrale originelle sont placées sur le parvis.

 

L'église du Prophète Elie

Quel contraste avec la cathédrale précédente, toute proche.

L'édifice n'a pas, miraculeusement, subi de destruction ni de dégâts importants.

D'extérieur c'est comme un cube surmonté de ses 5 coupoles. L'intérieur est une merveille ; murs, plafonds, voûtes tout est recouvert de fresques parfaitement conservées.

Contemplation...

Balade en ville et sur la Volga

Au Palais du Métropolis nous avons droit à un concert de chants religieux et traditionnels (Kalinda, Bateliers de la Volga,...)

Puis nous repartons dans la ville ; après-midi balade sur la Volga et le soir très bon repas (mais comme toujours servi à une vitesse folle) dans le restaurant "Yvan le Terrible".

C'est la fin de la première partie de la visite des villes historiques de l'Anneau d'Or.

Pour lire la suite cliquez sur le bouton central.

14 Juillet 2019

Nombre de visiteurs

 

Un petit mot sur notre livre d'or fait toujours plaisir. Cliquez sur le livre ci-dessous.

Merci

Un scan et vous avez la version mobile de ce site  !