L'anneau d'Or (suite) : Rostov, Serguiev-Possad, Novgorod-le-grand

Suite du voyage qui va nous faire revenir plus au Sud-Ouest avant de nous diriger vers le Nord !

Très chaud ce matin. Nous quittons Yaroslavl et nous dirigeons vers Rostov où nous arrivons rapidement. Les abords de la ville surprennent. Nous longeons un grand lac, le lac Nero. Samedi, de très nombreux Russes profitent du beau temps sur les plages et dans l'eau !

Nous parvenons à garer, au " chausse-pied" les 8 camping-cars sur le parking tout proche du Kremlin.

Rostov le Grand

Cette ville d'environ 30000  habitants  est une des plus anciennes de Russie. Et pourtant le Kremlin, son remarquable ensemble architectural ne fut construit qu'au 17 ème siècle.

Etrange vision ; des dizaines de clochers et bulbes dont certains scintillent au soleil dépassent d'une rangée de boutiques organisées en galerie marchande. 

Une centaine de mètres plus loin, nous découvrons le haut mur d'enceinte du Kremlin avec ses tours de défense et nous pénétrons dans l'enceinte.

 

Nous visitons l'église de la Résurrection. L' extérieur est en assez mauvais état et l'intérieur également. D'importants travaux de restauration sont en cours, les fresques ont subi des dégâts importants ; depuis plus de 60 ans une moisissure noire s'est déposée sur les couleurs. 

Toutes autres seront les visites des églises suivantes : Saint Jean l'évangéliste, Saint Sauveur ; de même le Palais et l'ensemble des passages couverts permettant de circuler d'un édifice à l'autre. 

Le musée installé dans le Palais Blanc présente de très nombreux objets religieux dont la curieuse sculpture en bois d'un Christ assis.

La cathédrale de la Dormition et son clocher arcade

Les 2 bâtiments sont proches. Le clocher abrite 15 cloches. La plus grande pèse 32 tonnes !

L'église Saint Jean l'Evangéliste

L'église de la Sainte Vierge

Les murs extérieurs sont peints de motifs en triangle, qu donnent un effet de bossage. C'est surprenant.

Autres vues du kremlin de Rostov

Nous reprenons la route en milieu d'après-midi en direction de Serguiev Possad. La route fait des montagnes russes et  la circulation est parfois dangereuse.

Nous arrivons à Serguiev Possad, la ville de Serge vers 18h30 ! Le ciel est gris, orageux. Du parking sécurisé nous apercevons des clochers des églises.

Serguiev Possad

 

Serguiev Possad, la ville de Serge, 

Le beau temps est revenu. Quelques centaines de mêtres et nous traversons des échoppes de souvenirs en tout genre dont des ouvrages tissés en fil de poils de chèvres !  C'est la spécialité de la région. Une  dame âgée file au rouet devant ses réalisations.

Les châles en poil de chêvre peuvent passer dans une alliance. Nous avons vérifié, c'est vrai ! 

 

Etrange agitation aux abords du site : véhicules de TV hérissés de paraboles, voitures de sécurité, policiers en motos, arrivée de grosses limousines noires ! Serait-ce Poutine ?

Fouille au portail de sécurité. 

 

Nous pénétrons dans le monastère de la Laure de la Trinité Saint Serge. Fondé par Serge de Radonège au 14 ème siècle, il abrite aujourd'hui près de 300 moines et des novices, une école de choeurs religieux et c'est également un lieu de résidence du Patriarche de Moscou et de toute la Russie.

Nous passons sous le porche d'entrée entièrement décoré de fresques évoquant  la vie de Saint Serge.

 

Très vite nous nous retrouvons presque bloqués par la foule. Le site est un haut lieu de pélerinage et de tourisme. Notre guide est étonnée et part se renseigner.

Lorsqu'elle revient elle nous apprend que Cyrille, le Patriarche de Moscou et de la Russie, est en visite officielle au monastère. C'est un évènement exceptionnel ! Nous comprenons la présence des télés, policiers, du dispositif de sécurité !

Bloqués, tant que le Patriarche n'est pas sorti de la Cathédrale, nous attendons.

Finalement des groupes de prêtres sortent, puis l'énorme bourdon (72 tonnes) qui ne fonctionne qu'en cette occasionne retentit et le Patriarche arrive, richement vêtu, tout en vert.  Solidement encadré de gardes du corps, il salue la foule de la main ! 

Nous pouvons passer, mais toutes les églises sont envahies par les pélerins. Impossible d'y pénétrer. Nous nous contenterons d'admirer les édifices de l'extérieur. Mais n'avons nous pas eu le privilège de voir Le Patriarche !!!

 

Même en n'ayant visité que l'extérieur, nous avons apprécié ce site  remarquable.

Hélas nous devons partir, la plus longue étape nous attend : 350 kilomètres pour poursuivre vers le nord ! 

Tout va très bien pendant une cinquantaine de kilomètres puis nous nous retrouvons dans un énorme bouchon dû à de très importants travaux !

Nous avançons au pas, quand nous avançons !

2 heures et demie plus tard, nous sommes enfin sortis du bouchon ! 

L'arrivée prévue vers 18 h se fait en réalité à 20h45 !

Fatigués !

Novgorod le Grand

En sortant du parking, nous voyons un ours enfermé dan une cage. Pauvre bête !

Route à travers  forêt, espaces dégagés, villages rues dans lesquels beaucoup d'isbas sont en ruines. Nombreux petits commerces sur les bords de la route  : confitures, miel, sirops ,...

Et puis on repère de petites cabanes d'où sortent de la fumée.

Nous nous arrêtons. Il y a une quinzaine de ces cabanes côte à côte. Ce sont les samovars qui fument. Les femmes proposent du thé,  ou du café, des sortes de "pancakes" avec des garnitures variées. Ces petits commerces ouverts 24h/24 sont typiques de cette région.

Après 190 kilomètres, nous arrivons à Novgorod le Grand, la plus ancienne ville de Russie; elle se dota de la première université. Une partie des édifices anciens sont classés par l'Unesco. Belle ville, des rues pas trop défoncées, il y a des fleurs. Notre parking est tout proche du kremlin, que nous partons visiter juste après le repas.

Derrière un grand mur d'enceinte en briques rouges, nous découvrons un très beau parc, de nombreuses églises, des bâtiments et un monument grandioses célébrant le millénaire de la ville ! 

Hélas, pas de photos possibles à l'intérieur des différentes églises !

En sortant du kremlin, nous nous retrouvons au bord de la Volkhov bordée par une immense plage. Les familles russes sont nombreuses et profitent du soleil et des joies de la baignade.

Après la traditionnelle réunion de fin d'après-midi, une surprise nous est réservée.

Nous assistons à un sympathique spectacle donné par des artistes du groupe folklorique local : chants et danses ! 

23 heures il ne fait pas encore vraiment nuit.

Demain la plu longue étape nous attend pour rejoindre Saint Pétersbourg.

14 Juillet 2019

Nombre de visiteurs

 

Un petit mot sur notre livre d'or fait toujours plaisir. Cliquez sur le livre ci-dessous.

Merci

Un scan et vous avez la version mobile de ce site  !