Saint Pétersbourg 1ère partie

1er jour

Il a plu cette nuit , ciel grisâtre avec quelques rayons de soleil.

Comme toujours la route traverse des villages aux isbas qui tombent en ruines, d'autres sont mieux entretenues et visiblement habitées. Plus nous approchons de Saint Pétersbourg , plus le paysage devient marécageux, plus la circulation se densifie.

Les premirers immeubles, immenses comme d'habitude apparaissent. Les installations industrielles crachent leurs fumées. Bientôt les embouteillages.

Nous parvenons à notre parking d'hôtel sécurisé. Il est midi. 

Nous avons atteint le point le plus septentrional du voyage.

Repas rapide, départ pour la première visite à 13h.

Nous resterons 4 jours à Saint Pétersbourg. Pour les visites guidées, nous avons un mini bus, et pour nos déplacements libres, l'arrêt de bus est tout proche de notre stationnement. 

13 heures, le mini bus nous attend ainsi que notre guide, Marguerite, Elle parle couramment le français,  très cultivée et ne manque pas d'humour.

Nous partons donc à la découverte de cette vile mythique dans des embouteillages incroyables.

Nous longeons la Neva et découvrons les élégantes façades des immeubles et palais.  Grâce à l'interdiction de construire des immeubles de plus de 3 ou 4 niveaux les ensembles ont une belle harmonie.

Premier arrêt au pied des colonnes Rostral, à la pointe de l'Ile Vasilevski, berceau de la ville.

La forteresse Pierre-et-Paul

Nous reprenons le bus, passons devant l'arsenal et arrivons à la forteresse Pierre-et-Paul. A première vue, c'est une impressionnante  enceinte de briques rouges d'où dépassent clochers, bulbes dorés, dômes.

Nous pénétrons et nous retrouvons sur une grande place bordée de nombreux bâtiments et devant nous la Cathédrale Pierre-et-Paul et son immense flèche.

Cette cathédrale  est la nécropole de la famille Romanov. Les sarcophages sont sobres, en marbre blanc. Ce n'est pas la démesure des tombeaux royaux de la cathédrale danoise de Roskilde. Seuls les tombeaux d'Alexandre 2 et de son épouse sont différents.

Dans la chapelle Sainte Catherine, le Tsar Nicolas 2, son épouse, 3 de ses enfants et 4 de ses derniers serviteurs, assassinés par les bolcheviks, y ont été inhumés  en 1998. 

Par un passage couvert on accède à la Crypte Grand-ducale qui servait de sépulture aux membres non couronnés de la famille Romanov.

La cathédrale Saint Isaac

C'est un architecte français qui remporta le concours lancé par le Tsar Alexandre 1er. Sa construction a duré 40 ans. De par ses dimensions, c'est une des plus vastes cathédrales à dôme du Monde. Elle est construite sur des milliers de pilotis, le sol marécageux n'ayant pas pu supporter ses 300000 tonnes ! 

D'extérieur, les colonnes de granit impressionnent.

A l'intérieur on est époustouflé par le décor d'un luxe extravagant. 400 kilos d'or, granit, marbre,  malachite, et autres matériaux précieux. 

En sortant de cette magnifique cathédrale, petite promenade dans le parc qui s'étend jusqu'au bord de la Neva et au milieu duquel se dresse la statue équestre de Pierre 1er.

Nous retrouvons notre mini bus et repartons dans les embouteillages tout aussi importants.

Alors notre chauffeur décide de prendre un raccourci que notre guide qualifie de "typiquement russe"  !!!! 

Nous nous retrouvons donc à la périphérie de Saint Pétersbourg !!!

Nous arriverons sains et saufs ! 

Un plat russe nous attend au restaurant.

Minuit 

Il ne fait pas nuit ! 

2ème jour

Départ avancé, mais les embouteillages ont disparu. Cela nous permet de passer par la perspective Nevski du début à la fin. Quand nous arrivons sur la place devant l'Hermitage, il y a déjà foule.

La guide est étonnée puis nous dit que beaucoup de "tours opérateurs" viennent à Saint Pétersbourg ces quelques jours de juin car ce sont les "nuits blanches" et la "fête des voiles rouges" célébrant la fin de la scolarité des étudiants !

Cependant elle trouve qu'il y a vraiment beaucoup de touristes asiatiques !

L'Ermitage

Regroupés autour de notre guide, nous découvrons la première merveille : l'escalier d'honneur ! Lustres, moulures, sculptures recouvertes de feuilles d'or,,.  nous sommes dans le Palais d'Hiver dont nous admirons quelques salles. Puis nous passons dans le Petit Palais, le Grand Palais.  Partout profusion de décors, de dorures de plafonds somptueux, de parquets aux marqueteries exceptionnelles. 

Et puis il y a les collections de tableaux que nous ne faisons, hélas, que survoler. Devant les deux tableaux de Léonard de Vinci, les touristes asiatiques sont agglutinés, rivalisant de "selfies" au risque de faire chanceler les supports des oeuvres. Les flashes des smartphones crépitent malgré les interdictions. 

Il en est de même devant les tableaux de Raphaël ou la merveilleuse collection des Rembrandt.

Etourdis par tant de de merveilles,

fatigués par tant de cohue,

excédés par tant de comportements d'une impolitesse scandaleuse,

nous sortons de l'Ermitage, à la fois heureux et terriblement frustrés.

Il va nous falloir y revenir 

Balade en bateau sur les canaux de Saint Pétersbourg.

Après un repas de friands pris sur le pouce, nous nous rendons au Pont Rouge, devant un magasin style "Samaritaine"  dont la façade est écrite en français !

Quel calme, quel repos ! Nous découvrons Saint Pétersbourg autrement.

Plaisir des yeux.

 

Le spectacle des Cosaques

Dans la très belle salle du Concert Hall Smolninskiy, nous assistons au spectacle Cossack Show. Deux heures de chants de danses avec, à l'entracte vodka et petits fours offerts. 

Une  soirée qui nous a enthousiasmés

La nuit blanche

Après un bon repas, nous retrouvons une autre guide, spécialisée dans les parcours nocturnes.

Nous découvrons donc les monuments illuminés : le château de Paul 1er, divers palais  mais surtout la cathédrale Saint Sauveur du Sang Versé, resplendissante. Une merveille.

Puis nous allons assister au spectacle de l'ouverture des ponts sur la Neva afin que les bateaux de forts tonnages puissent passer. Il y a foule sur les quais. La Neva est envahie par une myriade d'embarcations de toutes sortes.

Il ne fait pas nuit , juste un crépuscule de deux heures.

Il est 1heure du matin,   Les ponts se lèvent un à un, les gros bateaux arrivent.  Il est 2 heures la lueur du soleil se fait plus intense  ! Nous avons vu l'ouverture de 4 ponts.

Retour aux camping cars. Il est 3 heures du matin, il fait jour et dans 5 heures, il va nous falloir nous  lever ! 

Quelle journée.. inoubliable !

14 Juillet 2019

Nombre de visiteurs

 

Un petit mot sur notre livre d'or fait toujours plaisir. Cliquez sur le livre ci-dessous.

Merci

Un scan et vous avez la version mobile de ce site  !