De Carcassonne à Bruxelles

C'est un voyage que nous avons effectué en mars - avril 2009.

Nous devions retrouver une de nos petites filles à Cheverny, lui faire visiter quelques endroits de France et la reconduire chez elle à Bruxelles.

La première partie du trajet fut dictée par les conditions météorologiques.

Tout cela explique ce curieux trajet .

Carcassonne

Après avoir fait une étape traditionnelle à l'aire des Chalets de Gruissan, nous arrivons à Carcassonne vers midi. En cette saison, les parkings ne sont pas saturés.

Nous décidons de tenter une nouvelle visite de la Cité, la précédente ayant été vite abandonnée pour cause d'affluence touristique.

Les rues sont calmes, peu de terrasses ouvertes ; rares sont les boutiques de souvenirs proposant les épées, boucliers, masses d'armes, heaumes et autres horreurs en bois ou en plastique tout droit venues de Chine. 

Nous faisons donc une promenade agréable dans les rues, visitons l'église et finalement décidons de repartir, satisfaits mais non enchantés.

Nous préférons voir "se profiler les tours de Carcassonne"  que d'y pénétrer !

Lautrec

Après un détour par Castelnaudary (cassoulet oblige) et une étape à Saint Félix de Lauragais, nous arrivons à Lautrec.

Nous stationnons sur un parking proche de la ville. 

Il fait froid, mais nous prenons plaisir à arpenter les petites rues. Beaucoup de maisons bien entretenues, d'autres bien abîmées. 

L'office de tourisme est ouvert. Nous y découvrons une maquette du village.  Très belle place avec une galerie couverte.

Bien évidemment nous achetons de l'ail rose : 1,50€ le kilo. (tarif 2009)

Gaillac

Nous stationnons sur le parking Hautpoul, en centre ville et partons visiter cette ville qui semble séduisante avec ses constructions en briques roses. Nous ne sommes pas déçus et faisons une belle balade.

Puis nous nous dirigeons vers la cave coopérative de Técou, cave de très belle architecture moderne.

Si le blanc perlé n'est pas à notre goût (nous le trouvons trop acide), nous sommes séduits par un cépage pour nous inconnu, le "loin de l'Oeil".

Cahors

Surprise ! En arrivant à l'aire réservée aux camping cars, il reste une place au bord du Lot face à la ville ! 

Le soir belle image que celle de la ville illuminée. 

Nous partons faire quelques emplettes mais il est tard et beaucoup de magasins ferment leurs portes. 

Le lendemain matin, au bord du Lot,  nous découvrons un joli jardin secret sur le thème "des plantes utiles dans un jardin pour une famille". Puis nous nous rendons en ville, nous arrêtons aux halles puis au marché de producteurs.

Collonges la Rouge

C'est la deuxième fois que nous nous arrêtons dans ce très beau village, l'un des plus beaux de France.

Nous découvrons avec plaisir qu'une nouvelle aire d'accueil pour les camping cars est ouverte. D'ailleurs les aménagements ne sont pas encore terminés.

En cette fin du mois de mars, beaucoup de maisons sont fermées et nous ne sommes pas nombreux à nous promener dans les rues, ruelles et sentiers du village.

A l'office de tourisme, nous apprenons que c'est à l'initiative  du maire de Collonges que fut créée l'association des "plus beaux villages de France".

Turenne

Cet autre village classé parmi les plus beaux de France est situé à quelques kilomètres de Collonges la Rouge.

Et pourtant tout est différent, le contraste est saisissant.

Le village est sur une colline, les toits sont également en ardoise, mais les murs sont en moellons blancs et le château domine fièrement les habitations. La grimpette jusqu'au château est d'ailleurs  assez raide.

Arrivés au sommet nous découvrons avec stupéfaction que les jardins et le château, buts de notre visite, sont fermés ! 

Heureusement il y a le panorama !

Le retour se fait par de petites ruelles très raides. On remarque de beaux encorbellements ainsi que des entourages de portes très travaillés.


L'accès à l'aire réservée aux camping cars n'est pas très aisée pour les gros véhicules.

Brive la Gaillarde

Nous stationnons sur le parking du 14 juillet près de l'Office de tourisme.

Agréable visite de la ville. Le centre historique est bien restauré ; les rues piétonnières sont propres. Nous découvrons une des spécialités de la ville : la moutarde violette. 

Cheverny


Après une halte à Donzenac, un détour par Saint Yriex, puis une halte à Valençay, nous arrivons au camping "Les Saules" de Cheverny.

Camping très bien équipé, accueil sympathique.

Nous retrouvons notre "passagère".

Belle journée qui nous permet de faire une agréable visite du château et du parc.



Chenonceaux puis Amboise

Ciel gris ce matin ; mais en arrivant au château de Chenonceau, le soleil arrive. Nous déjeunons sur le parking et profitons de ce bel après-midi pour visiter les extérieurs et le château. Les magnifiques bouquets présentés dans chaque salle  déclinent le thème de Pâques. Un régal des yeux.

Nous reprenons la route et arrivons à l'aire de service d'Ambroise, sécurisée mais assez loin d la ville. 

Promenade au bord de la Loire à la tombée de la nuit.

Le Clos Lucé

Le compte rendu de notre visite est ICI

Gacé

Nous passons par Château Renault et le magasin d'usine des chaussures Arche. Puis La route est tranquille et agréable jusqu'au Mans. De là nous prenons l'autoroute et arrivons à Gacé. L'aire réservée aux camping cars est en plein centre, au pied du château qui abrite l'Hôtel de Ville, l'Office de tourisme et le Musée de la Dame aux Camélias. En effet c'est dans cette petite ville qu'Alphonsine Plessis, plus connue sous le nom de Marie du Plessis fit ses débuts comme blanchisseuse avant de monter à Paris et d'y devenir la courtisane la plus ...courtisée ! Maîtresse entre autre d'Alexandre Dumas, elle inspira Dumas pour "la Dame aux Camélias".

Camembert et la ferme Durand

Après quelques très bons croissants achetés à la boulangerie proche de l'aire de camping cars et nous prenons la route vers Camembert. Le bocage normand est magnifique.

Nous arrivons à Camembert et découvrons ce village minuscule, et pourtant célèbre dans le monde entier ! 

Sur la place de l'église nous évitons la "ferme Président" et allons vers la "Maison du Camembert" ! Hélas, nous découvrons bien vite  qu'elle est aussi la propriété de "l'agro industriel Président" !

Existet-il encore un fabricant de camembert ?

Oui ! à 3 kilomètres nous nous arrêtons à la ferme de François DURAND. 

Ici il y a des prairies, des vaches, des étables, du lait, un laboratoire de fabrication et des camemberts ! C'est le dernier fabricant de camembert fermier !

Hygiène oblige, nous regarderons la fabrication des fromages derrière les vitres.

Nous dégustons des camemberts à différents stades d'affinage. Un régal !

Etretat

Nous quittons cette sympathique fromagerie, traversons Lisieux et arrivons au Pont de Normandie. Hélas la météo n'est pas de la partie, ciel gris, pluie fine, l'horizon est limité.

Nous nous arrêtons au camping d'Etretat pour bénéficier des services de laverie.

Malgré la pluie fine nous visitons la ville, allons sur la plage. Il pleut trop pour monter par les sentiers et voir  l'Aiguille Creuse  ! Ce sera pour une autre fois.

La halle et les proches maisons à colombages  sont splendides.

Route vers Bergues

Saint Valéry en Caux

Nous quittons Etretat sous la pluie.

Nous longeons la côte et déjeunons à Saint Valéry en Caux.

Au Tréport l'aire de service est saturée, A Mers les bains elle est occupée par une brocante. Pas de place à Gault. Finalement nous nous posons à Cayeux sur Mer. Immense plage de galets où ils sont récoltés et  broyés.

Cayeux sur Mer


Bergues

Nous passons par Abeille. Nous sommes le dimanche de Pâques. Alors nous ne manquons pas de nous arrêter pour acheter un gâteau de Pâques et quelques friandises que les cloches apporteront ... dans le camping car !!!

En milieu d'après-midi, nous arrivons à Bergues.

L'immense succès du film "Bienvenue chez les Ch'tis" a conduit la municipalité à ouvrir en urgence un parking réservé aux camping cars. Preuve s'il en est que nous participons activement à l'économie d'une ville.

Le film est omni présent : les lieux de tournage sont signalés y compris par des affichettes sur les fenêtres des maisons, un circuit du film est proposé par l'office de tourisme ainsi bien entendu qu'un certain nombre d'objets souvenirs ...

Le lendemain matin, jour de marché, notre petite fille guettera, en vain,  des conversations en "Ch'ti" .

Nous apprécions le concert donné par le carillon, mêlant  morceaux traditionnels et modernes.

Bruxelles

C'est par l'autoroute que nous arriverons au camping de Wezembeek-Oppem. Cet établissement ne nous laissera pas un souvenir inoubliable. Espérons que des améliorations auront été apportées !


Demain, nous visiterons les Serres royales de Laeken.

Fin du voyage !

9 juillet 2018

Nombre de visiteurs

 

Un petit mot sur notre livre d'or fait toujours plaisir. Cliquez sur le livre ci-dessous.

Merci